Partagez | 
 

 La naissance d'une Reine - Daphné Revival

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daphné Revival
Reine de Réveil
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 17/02/2013
Age : 23
Localisation : Au Palais ♥

MessageSujet: La naissance d'une Reine - Daphné Revival   Dim 17 Fév - 16:10

Daphné Revival
]« Feat Nunnally Lamperouge ♥ Code Geass »






Reine de Réveil
    UNE PETITE RÉCAPITULATION


    Nom : Revival
    Prénom(s) : Daphné
    Âge : 34 années
    Sexe : Féminin bien évidemment !
    Sexualité : Je suis hétérosexuelle
    Rang Social : Reine de Reveil
    Groupe Désiré : Je suis Hors Catégorie ! Je joue dans la Cour des Grands...
    Ce que tu aimes :J'adore les sucreries, les petites douceurs telles que les gâteaux et autres aliments qui ont la particularité de mettre du baume au coeur. J'aime de tout mon coeur les hommes de ma vie.
    Ce que tu détestes : Je n'aime pas lorsque je n'obtiens pas ce que je veux et je déteste lorsque Lucius et/ou Sully ne se sentent pas bien.








Mes descriptions
]« Il faut toujours aller de l'avant, car c'est en avançant qu'on apprend »

Ton Histoire


~ C'est ici que tout commença... ~

Commençons par le début de notre histoire. La naissance d'une jeune femme d'exception destinée à faire de grandes choses. En effet, princesse d'un pays lointain, Daphné Symphonia était une princesse très attendue de son royaume mais aussi de ses parents.
Choyée, aimée plus que de raison, notre jeune fille était la plus heureuse des enfants. Malgré sa fragilité constatée dès sa naissance, la jeune princesse essayait de vivre plus ou moins normalement, suivant une certaine éducation pour devenir reine. M'enfin, Daphné était aussi une personne capricieuse, un peu manipulatrice car elle obtenait toujours tout ce qu'elle désirait en prenant souvent l'excuse de la maladie.
Une sacrée chipie, qui malgré tout, se cachait derrière un masque pour ne pas montrer à quel point sa constitution fragile et le fait d'être souvent alitée, la touchait. Il faut parfois prêcher le faux pour savoir le vrai.
Cette facette de sa personnalité lui permettait de rester forte, digne, mais aussi d'en jouer. Une chipie je vous dit. Une personne aussi têtue qu'une bourrique et encore même à la bourrique on arrive tant bien que mal à lui faire entendre raison !

Mais bon, comme toutes les jeunes filles de la haute noblesse, elle grandit en apprenant les bonnes manières mais aussi elle apprit à jouer d'un instrument de musique. Son préféré était la harpe, mais étant souvent trop lourde pour elle, elle dut se résoudre à ne plus en jouer au risque de s'attirer encore de nouveaux problèmes médicaux.
Elle adorait lire, mais aussi écouter le chant des oiseaux. Daphné était souvent à l'extérieur même lorsqu'il ne faisait pas beau, se retrouvant sous un petit kiosque avec sa mère qui essayait de lui transmettre son savoir, sa sagesse et son expérience. C'était là un moment qu'affectionnait particulièrement la princesse car de cette manière elle avait noué un lien privilégié avec sa mère, mais aussi parce que de cette façon elle pouvait en savoir plus sur le pays, sur l'histoire, grâce aux anecdotes de son aînée.

À l'âge de treize ans, la princesse apprit une plus ou moins bonne nouvelle. Elle avait été promise au Prince de Réveil, à l'héritier du trône. Ce fut une nouvelle tout d'abord mal accueillie par la princesse car elle rêvait de voyages, de contes de fées et d'autres aventures plus farfelues les unes que les autres, mais au bout d'un temps, le mariage de raison fit son bout de chemin dans la tête de la princesse qui essayait déjà d'imaginer son futur mari.
Serait-il grand ? Beau ? Déjà elle savait qu'il était plus âgé qu'elle... Mais aurait-il les mêmes centres d'intérêts ? Cela avait beau être un mariage de raison, le fait que peut-être cela puisse se transformer en mariage d'amour, mettait en joie la petite princesse encore malade.

À l'âge de dix-sept ans, les préparatifs pour les noces des futurs mariés furent commencés et durèrent une année complète. C'était bientôt l'heure de les unir, et même s'il ne s'étaient pas encore rencontrés, Daphné était plutôt enthousiaste à l'idée de rencontrer enfin son prince charmant.
Ce grandiose évènement vint plus vite qu'elle ne le pensait et il était déjà temps pour elle d'abandonner son pays pour se rendre dans celui de son amant.

Les séparations furent assez difficiles, mais c'était un mal nécessaire mais aussi le début d'une nouvelle vie.
Le mariage avec Lucius fut magnifiquement bien préparé, avec des fleurs de partout, nous nous trouvions en plein conte de fée, mais aussi à la vue de son futur époux, Daphné fut immédiatement charmée par son physique mais aussi par sa façon d'être.
Il était fait pour elle. Son prince charmant à elle, et gare à quiconque s'il vient l'idée de le lui prendre. Elle était à présent Daphné Revival. ♥

Après la cérémonie d'union, les deux jeunes mariés n'eurent plus une minute pour eux, devant assister à de nombreux bals et réceptions donnés en leur honneur. Néanmoins cela fatiguait beaucoup la dauphine qui avait parfois du mal à suivre le rythme effréné de leurs apparitions en public. Néanmoins même si elle était de constitution fragile, son amant prenait soin d'elle comme si elle était la chose la plus importante qu'il ait eu entre les mains. Un mélange d'amour et d'admiration pouvait se voir dans les yeux de son épouse. Une femme plus calme que son mari mais toujours prête à le soutenir même si cela venait à l'épuiser totalement.

Les deux jeunes mariés ne consommèrent pas tout de suite leur mariage, la princesse soupçonnait que ce soit à cause de sa condition physique que Lucius attendait avant de la faire sienne. Cela renforça encore un peu son amour déjà grandissant pour son Prince.
M'enfin, au bout d'un moment ils firent l'amour bien entendu, mais leur relation n'était pas en tout et pour tout fondée sur une attirance sexuelle. (8D)
Bref. La Princesse l'aidait par exemple dans sa recherche des mages afin de les faire revenir en ce monde. Cela était très important pour son mari qui devait notamment leur confier une mission.

À vingt-deux ans, Daphné vint trouver son mari dans leurs appartements personnels pour lui annoncer une grande nouvelle. En effet après avoir été un peu plus malade que d'habitude, on fit quérir un médecin afin d’ausculter la Dauphine, c'est à cet instant qu'elle sut qu'elle attendait un enfant.
Un des moment les plus magiques dans l'existence de la princesse. Un moment qu'elle n'est pas prête d'oublier. Je pense que c'est également le cas de son mari, car un enfant dans la famille royale est toujours un événement important, surtout lorsqu'il s'agit là du premier enfant.

Ils l’annoncèrent au peuple qui semblait réellement se réjouir pour leur couple royal favori. La princesse était un peu plus souvent malade mais tout cela était le fait de nausées, ce qui n'était pas réellement dérangeant. Du moins pas de son point de vue. Elle avait hâte de connaître le sexe du bébé, mais aussi de le tenir dans ses bras. Le fruit de leur amour.
Elle faisait attention à ne pas tomber lors de ses promenades et réflexions, rêves éveillés, elle faisait aussi attention à bien se nourrir pour que son enfant soit fort et vigoureux.
Une chose était sûre. L'enfant n'était même pas encore né qu'il faisait le ravissement de ses parents. Dont un père assez inquiet en ce qui concernait la santé de la maman et de son enfant. Car même si Daphné se sentait bien, il était possible que l'accouchement ne se passe pas bien. Il espérait que les deux s'en sortent sans aucun problème.

M'enfin un autre problème subsistait, enfin, problème on s'entend. Dirons nous un désaccord au niveau du prénom du futur enfant.
Si c'était une fille, Daphné voulait l'appeler Lucie, car c'était un prénom doux et avec une jolie sonorité. Et si c'était un garçon elle aurait aimé lui donner le prénom de Gabriel ou Raphaël. L'un des deux.
Néanmoins dans la famille ils n'étaient pas tous d'accord sur le choix des prénoms, même si ce choix reviendrait aux parents de l'enfant.
Lucius n'en parlait pas beaucoup mais la princesse était certaine qu'il y réfléchissait jusqu'au jour J.

Au bout de neuf mois (et oui un bébé se fait généralement en neuf mois), la Dauphine accoucha d'un magnifique petit garçon qu'ils nommèrent tous les deux Sully Gabriel William Revival.
De magnifiques prénoms pour un superbe bébé. De toute façon peu importe ce que l'on pouvait lui dire, pour elle et son mari, leur fils est et restera le plus beau des bébés du monde entier.

Plus tard dans son développement, les deux parents découvrirent alors que leur enfant était hémophile, c'est-à-dire qu'il pouvait mourir d'une petite blessure si on ne faisait pas attention. Sa mère déjà soucieuse, le fut alors encore un peu plus. Elle lui donna le plus d'amour qu'elle pouvait, essayant de passer un maximum de temps avec son enfant même si ce n'était pas toujours facile entre ses maladies à répétition et ses devoirs envers son mari.
Elle était toujours au courant de tout concernant son fils, essayant d'avoir toujours un œil sur lui même si elle n'était pas à ces côtés. Elle adore lui parler, l'écouter, l'encourager dans ses entreprises, ses passions aussi même si l'une d'elle, la plus importante aux yeux de son fils lui faisait particulièrement peur. L'équitation. Elle a toujours peur qu'il fasse une mauvaise chute et qu'il lui arrive quelque chose.
M'enfin. Elle tente de réfréner ses ardeurs de mère protectrice, pendant que son mari la conforte dans l'idée de le laisser découvrir par lui même la vie. Ce n'est pas toujours facile pour elle, mais elle essaye de faire avec.

La Dauphine essaye aussi de jouer les entremetteuses entre son fils et son mari, ils ne se parlent que peu et n'ont pas réellement le lien père/fils comme entre la mère et le fils. Elle aimerait beaucoup y remédier, mais elle sait aussi que Lucius est un homme occupé.
Mais bon, elle essaye de lui en parler, de discuter avec lui de son fils, sur l'oreiller, pour qu'il le connaisse même par son biais.

Lorsque Lucius eut vingt-cinq années, son père déjà âgé et mourant, décéda lui laissant la direction du Royaume. C'est alors que l'héritier devint Roi et que la dauphine fut proclamée Reine.

Un moment à la fois triste de la disparition de l'ancien Roi, mais aussi joyeux car son mari pourrait enfin appliquer sa propre politique et réellement pouvoir prendre les décision concernant son pays qu'il aimait tant.
C'est à la cathédrale d'Univers que le couple accéda au trône et put prendre leurs fonctions. Une magnifique journée ensoleillée, et un couple royal plus beau que jamais. Un costume et une parure bleue et dorée pour Lucius et une longue et magnifique robe blanc cassé et rose pour la Dauphine. Un moment inoubliable gravé dans leur mémoire mais aussi gravé dans celle de leur peuple adoré.

Depuis ce temps, Lucius et Daphné ainsi que le fils Sully vivent dans le Palais Royal et cherche une solution pour vaincre la mystérieuse maladie qui a emporté feu le Roi et aussi une bonne partie de sa population.




~ Miroir mon beau miroir dis moi qui est la plus belle... ~

Physiquement parlant notre Souveraine adorée est une jeune femme encore très belle et pouvant encore faire tourner des têtes si je puis me permettre.
En effet, malgré sa fragile constitution, elle est assez grande, environ un mètre soixante-cinq, mais pas aussi grande que son mari le Roi. Elle a de longs, très longs cheveux châtain-clair, des cheveux qu'elle aime entretenir pour avoir une couleur brillante et qui donne l'impression qu'ils sont aussi doux que de la soie. Ces yeux sont d'un violet doux et profond, qu'on aimerait y plonger. Peut-être est-ce ce qui a charmé notre Roi, je ne sais pas...

En tout cas, la Reine est une personne assez mince, une personne menue même si elle n'arrête pas de vouloir manger des sucreries, elle ressemble à une petite poupée de porcelaine. Son teint blanc, presque blafard renforce cette idée.

Étant assez maladroite par certains aspects, surtout lorsqu'elle flâne, et qu'elle n'a plus les pieds sur Terre, il lui arrive de se cogner contre le mobilier, et ainsi de par le fait, de se retrouver avec un ou deux bleus. Elle fait tout son possible pour le masquer, mais une fois qu'on la connaît un peu mieux, elle devient transparente. Un vrai livre ouvert...

M'enfin... Elle aime porter de longues très longues robes, comme celle de son mariage, une longue robe avec une légère traîne à l'arrière. Elle aime les robes où elle a la possibilité de la faire tournoyer et d'avoir un certain effet de style grâce aux nombreux volants.
Ce sont des vêtements assez lourds à porter mais avec un minimum d'habitude, cela se passe très bien.
De temps à autre, elle se fait un petit plaisir, parfois juste le temps d'une journée, elle porte une robe bustier pour faire plaisir à son mari et l'entendre la complimenter un peu, mais aussi pour changer un peu de la longue robe « traditionnelle » qu'elle porte.

Daphné aimerait beaucoup voir ce que ça fait de porter un pantalon, un short ou alors des jupes bien courtes, néanmoins même si elle aimerait essayer, elle se fait violence en quelque sorte pour rester à sa place, et tenir son rang. Ne pas causer d'ennuis à son mari parce que la façon dont elle s'habille ne plait pas.

Elle adore porter des rubans dans ses cheveux, par exemple en les mêlant dans une tresse. Souvent attachés lorsqu'elle n'est pas seule mais les laissant à l'air libre lorsqu'elle le peut. Pour avoir l'impression d'être libre et de pouvoir sentir le vent traverser ses cheveux.
De plus son mari semble apprécier le fait qu'elle les porte détachés, c'est pourquoi pour lui faire plaisir autant qu'à elle, elle les laisse ainsi.

Sinon au niveau des couleurs, elle porte surtout des couleurs pâles, peu agressives, comme du rose clair, du bleu clair, jaune pâle, blanc aussi mais elle toujours peur de les tâcher...
Elle porte de petites chaussures vernies mais aussi lors de réceptions ou rendez-vous importants, des hauts talons toujours en accord avec son humeur et donc avec son envie du moment.

Ton Physique

Ton Caractère


Vous voulez tout savoir de moi ? Faites attention à ne pas vous aventurer trop loin...

Si on devait décrire notre Reine Daphné, il faudrait commencer par préciser qu'elle n'a pas le profil type de la Reine. C'est même tout le contraire, en effet, elle n'est pas ce que l'on peut définir comme un modèle. C'est une jeune femme capricieuse, têtue et entêtée mais aussi jalouse, possessive et exigeante. Je devrais aussi peut-être ajouter qu'elle n'aime pas trop se lever de bon matin, préférant flemmarder au lit plutôt que de s'occuper de bon matin des affaires royales. M'enfin, mieux vaut s'arrêter là pour les défauts, sinon... disons, que je tiens à ma vie.

Bref. Étant de constitution fragile et ne montrant pas que ses bons côtés, c'est tout de même une personne qui fait preuve d'une grande sagesse et d'un très grand calme qui lui a été inculqué par sa mère dès son plus jeune âge. Elle possède en effet un calme immensément grand qui lui permet de supporter beaucoup de choses, de chocs, d'impolitesses sans sortir de ses gongs.

Toujours aimable en public, enfin, surtout quand elle en a envie, elle affiche un visage prêt à affronter toutes les dures épreuves de la vie, il ne faut point oublier que c'est une femme avant tout, une personne sensible, un peu timide en public, mais avec un grand cœur ainsi qu'une bonne dose de courage.
Il lui arrive aussi de faire preuve d''une grande maturité, surtout lorsque le sujet concerne son bien aimé fils, néanmoins elle garde un petit aspect enfantin qui lui donne tout son charme. Reine curieuse, rêveuse, qualités ou défauts qui font d'elle une personne sur le devant de la scène mais aussi une personne critiquée car trop décalée par rapport à ce qui est demandé à une Reine. Les conventions royales ne lui siéent guère, dirons nous...
Pourtant même si cela est malgré tout assez dérangeant, elle ne fait rien, elle les laisse dire, se pavanant avec fierté et se montrant telle qu'elle est.
Daphné joue un rôle, celui de Reine, qui lui convient mieux sous certains aspects tels que le relationnel, mais ce masque reste aussi fidèle que possible à ce qu'elle est au plus profond d'elle-même.

Si nous devions lui énoncer sa plus grande qualité, je dirais sans doute son dévouement pour sa famille, tant pour son fils que pour son mari. Un dévouement sans faille qui lui permet d'aider son Roi dans ses entreprises.

Et si nous devions lui donner son plus grand défaut, ce serait sans doute le fait d'être une gourmande invétérée, elle adore particulièrement les sucreries, les gâteaux au chocolat, aux fruits particulièrement ceux à la fraise et à la framboise. Elle aime en découvrir de nouveaux, et adore le fait maison, quitte à essayer par elle-même.

C'est une noble qui n'a pas dans le sang la fibre de la cuisine, c'est pourquoi elle finit toujours par laisser quelqu'un de plus compétent lui faire plaisir, mais ça, elle ne l'avouera jamais, elle possède de l'amour propre et un certain rang à respecter.
M'enfin, même née sans aucun ustensile de cuisine dans la main, elle a la main très verte. Daphné adore les plantes vertes, mais aussi toutes les fleurs colorées de rouge ou de rose. Oubliez le jaune, c'est la couleur de la traîtrise alors gare à vous si vous venez lui offrir des fleurs, son langage est une science très importante à ses yeux car elle définit les intentions et les sentiments des offrants.

Elle fait attention aux moindres détails, qui font d'elle une personne assez perfectionniste mais qui aime garder un minimum de surprise et de hasard.

Une main de fer dans un gant de velours



RP Test : Daphné, la Reine de Réveil apprend que son fils fait une chute de cheval alors qu'elle est en pleine réception dans un manoir de grands dirigeants étrangers en voyage à Réveil, décris moi sa réaction.


Comment est-ce que je me suis retrouvée au chevet de mon fils priant les dieux qu'il se rétablisse ? C'est une très bonne question qui mérite une réponse, je le conçois tout à fait.

J'étais tout simplement en visite chez quelques dirigeants étrangers ayant voulu faire une halte dans notre beau pays et belle ville de Réveil. Avec Lucius nous avions donc été conviés à prendre le thé en après-midi. La demeure où séjournait les dirigeants était située plus au sud du Palais presque à l'autre bout de la ville. Ce n'était pas bien loin, mais depuis le matin je n'arrivais pas à me défaire d'une mauvaise sensation. M'enfin, même si je n'arrivais pas à me défaire du mauvais pressentiment, je décidais de ne pas en parler à Lucius. Il était en train de se préparer mais aussi de réfléchir à ce qu'il allait leur dire, pour éventuellement les convaincre de nous aider avec la mystérieuse maladie. En effet, ils nous avaient laissé entendre qu'ils avaient un remède. Ils n'étaient pas sûrs quant à son efficacité, néanmoins si nous pouvions nous rapprocher de la solution, alors pourquoi pas !

Je m'habillais alors de ma deuxième plus belle robe, la première étant celle de mon mariage, pour ne pas faire tâche à côté de mon magnifique mari. En plus d'être beau naturellement, je trouvais qu'il portait superbement bien le costume bleu et or de sa fonction de Roi.

J’enfilais ma robe rose pâle avec des motifs cousus de fils argentés, espérant que cela plairait à Lucius et à Sully. Ils étaient mes premiers critiques, mes premiers amours alors c'était parfaitement normal que leur avis compte plus que celui de n'importe qui d'autre. M'enfin... Une fois apprêtée, une ombrelle trouvée, les chaussures chaussées mais aussi coiffée et maquillée, je toquais à la porte de la chambre de mon fils pour lui demander son avis. J'avais un peu de temps devant moi mais aussi une envie de discuter avec lui.

Comme je pouvais m'y attendre, il n'était pas dans sa chambre, c'est pourquoi le seul autre endroit était le parc ou l'écurie.
Croisant Lucius dans l'escalier central de l'aile nord, il me fit quelques compliments avant de m'embrasser et de me donner une heure de départ. Disons plutôt que nous partions dans une trentaine de minutes. Suffisamment pour partager un petit maman mère-fils.

Bref. Je me rendis à l'écurie, toujours avec une boule au ventre, et une interrogation en tête. Est-ce que je m'en faisais trop ? Qu'est-ce que tout cela voulait dire ? Aucune idée, mais j'étais certaine à ce moment là, que quelque chose allait se produire. À savoir si cela allait être une bonne, ou une mauvaise chose.
Passant un petit moment à caresser le cheval préféré de mon fils puis profitant pour discuter un peu avec lui, de son père, du fait qu'il s'en fait pour lui même s'il ne le montre pas, tout ça tout ça... On vint me chercher car il était l'heure de partir. Le temps passe si vite lorsqu'on s'amuse !
M'enfin, j'embrassais mon enfant avant de lui dire de faire attention s'il sortait aujourd'hui. La pluie des jours précédents avait complètement inondé les terrains aux abords du domaine et j'avais peur qu'il lui arrive quelque chose. Néanmoins son traditionnel sourire, me fis une bouffée d'air frais, je savais qu'il ferait très attention à sa personne car nous tenions tous très fort lui.

Je montais dans le carrosse, me demandant si tout allait réellement bien aller, je n'étais pas toujours très tranquille de partir, mais cela me passerait.
Je profitais de cette petite balade pour poser ma tête sur l'épaule de Lucius et aussi lui tenir la main. Des simples gestes qui montraient que j'étais là à ses côtés mais aussi des gestes qui suffisaient à me donner un peu de forces.

Au bout d'un certain temps nous finîmes par rentrer dans le parc d'une splendide demeure. Pas aussi bien que la mienne, mais c'était déjà une belle maison !
Les différents dirigeants nous attendaient à l'entrée pour nous saluer et nous escorter jusque dans une véranda toute vitrée. Cette lumière dans un endroit intérieur me fit sourire et me fis tout de suite me sentir à l'aise.
M'asseyant à côté de mon mari, nous commençâmes à converser de banalités extrêmes. En effet, comme pouvions nous parler sérieusement alors que le thé n'était pas encore servi et les petits gâteaux ne se trouvant pas encore sur la table ? Ce n'était plus qu'une question de temps, il suffisait de sourire et de rester patiente.

La rencontre se déroula bien, je laissais les rênes à Lucius qui semblait avoir bien cerné les enjeux mais aussi la manière dont nous pouvions obtenir un semblant de remède ou en tout cas sa composition. Je n'étais pas certaine que c'était un véritable médicament et je m'interrogeais sur son efficacité lorsque du coin de l'oeil, j’aperçus une silhouette familière. D'ailleurs ce n'était pas normal c'est pourquoi je me levais de table, prétextant un besoin de prendre l'air, et rejoignis alors Annette, une domestique de la demeure. Elle semblait toute affolée et je me demandais bien ce qu'il s'était passé.

-Ma Reine...oh...Ma Reine...

-Que se passe-t-il donc pour vous mettre dans cet état ma chère ? Dites-moi donc...

-Ma Reine...c'est...c'est votre fils le prince... il...il est...le cheval a...

Je n'entendis pas la suite de sa phrase. Je savais bien que j'avais eu un mauvais pressentiment, mais je n'imaginais pas qu'il puisse arriver malheur à mon bien-aimé fils.
Je fus soudain prise de vertige, lorsqu'au bout de deux minutes je finis par reprendre mes esprits. J'allais alors faire quérir mes effets personnels, m'excusai auprès des maîtres des lieux puis chuchota quelque chose à l'oreille de mon mari. Mon air calme avait pris le dessus, mais ma voix trahissait mon inquiétude.
Lucius une fois mis au courant, je lui demandais de rester car il était important pour le peuple d'avoir une once d'espoir quant à une solution pour cette horrible maladie, quant à moi, je rentrais immédiatement au Palais.

J'étais dans le carrosse d'Annette et demandais au cocher d'aller le plus vite possible. J'étais inquiète, non, disons plutôt morte d'inquiétude. J'essayais de paraître normale, mais comment pouvais-je rester de marbre lorsque mon enfant était sans aucun doute en piteux état. Et puis son hémophilie... Que faire s'il s'est entaillé et que la plaie ne veut pas se refermer ? C'est tout bonnement impossible ! J'essayais de souffler pendant le trajet mais lorsque nous arrivâmes enfin à la maison, je m'élançais hors de carrosse pour trouver mon fils dans sa chambre.

Voyant le docteur à son chevet, je retins mon souffle, les larmes menaçant de me monter aux yeux. Je le regardais, puis il m'emmena dans le couloir. J'avais peur pour mon fils, peur que ce soit plus grave qu'il n'y paraît.

-Ma Reine, votre fils va plutôt bien. Il est tombé de cheval et le choc lui a cassé plusieurs côtes. Il aura sans doute quelques ecchymoses et hématomes, mais il devrait pouvoir se lever d'ici une quinzaine de jours. Néanmoins, plus d'équitation pendant au moins deux mois !

-Je...Je vous remercie du fond du cœur... Merci... merci beaucoup...

J'avais pris ses mains dans les miennes et les serrai très fort. J'étais heureuse, car même s'il allait ronchonner pendant un long très long moment de ne pas pouvoir exercer sa passion, au moins il était en vie et c'était ce qui comptait. Rien de trop grave, juste assez pour éventuellement tuer sa mère d'une crise cardiaque.

M'enfin, après une dernière accolade avec le docteur et un dernier sourire, j'installais une chaise tout près du lit où mon Sully était emmitouflé, encore endormi.
Je lui pris la main, et la serra fort contre moi. Il m'avait fait peur, il avait aussi fait peur à son père, je le savais car une étincelle dans son regard m'avait permis de déceler son inquiétude. Près à tout pour ne rien montrer, ne se laissant distraire par rien, c'était aussi cette personnalité là que j'aimais chez lui.

Lorsqu'il rentra, il vint directement me rejoindre, soulagé de me voir à son chevet, de le voir en vie, bien qu'endormi et aussi content de pouvoir rester ne serait-ce qu'un instant avec son fils. Sûr que Sully sera content de savoir que son père c'était déplacé et s'inquiétait même s'il ne voudra jamais le lui dire... Les hommes...

J'étais donc finalement là, au bord du lit de Sully à attendre qu'il se réveille et qu'il puisse me parler un peu, me rassurer peut-être mais surtout pour que je puisse lui faire un câlin de maman.
Il me fallait au moins cela pour que je puisse me sentir mieux, et que je puisse l'aider à se rétablir. Lorsque je sortis quelques instants pour parler à mon mari, je fis un mini malaise. Rien de bien grave, certainement était-ce lié à toute cette pression, tout ce stress de la demi-journée...

Je m'assis alors sur un fauteuil dans le couloir, Annette me donna un petit verre d'eau puis je finis par trouver celui que je cherchais. Je lui tombais presque dans les bras, avant de lui demander d'aller voir son fils et de lui parler.
Pour une fois... Surtout qu'il était encore en train de dormir, alors c'était le moment idéal en quelque sorte pour lui montrer que lui aussi était là. Il ne me parla pas du résultat de la discussion de l'après-midi. Il n'en reparla pas non plus par la suite, cela c'était sans doute soldé par un échec... Mais bon, je fus heureuse de constater qu'il alla s'installer un long moment dans la chambre de son enfant.

Je finis par regarder les deux hommes de ma vie, jusqu'à ce que le plus jeune se réveille et que l'on puisse avant un petit moment en famille...

Une dure journée pour une Reine-mère !

RP Test

© Design by Mélody Dalwish avec  
CRÉDIT - FICHE



Dernière édition par Daphné Revival le Sam 25 Mai - 16:27, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélody Barma
Lunatic Charm ♥ Barma's Duchess
avatar
Messages : 1081
Date d'inscription : 19/09/2011
Age : 23
Localisation : Près de mes enfants et de mon Mari, ou à Pandora, dans les rues, Bref je vagabonde.

MessageSujet: Re: La naissance d'une Reine - Daphné Revival   Mar 19 Fév - 18:31

MAJESTÉ ♥ Welcome, c'est moi qui m'occupe de ta fiche ♥

Pour ce que tu as déjà fait, c'est parfait, j'ai pas regardé au fautes, mais il n'y en avait pas des flagrantes :3 Donc ça va *-*
JE te souhaite bonne chance pour la suite x) ( Surtout pour le RP-Test *sadique mode On*)

Bref prend ton temps et bonne chance :3


Dc's d'Edward Watson
Je papote en #99cc33
Femme de Rufus Barma et Maman de Shéhérazade et Shayaan Barma
Contractante à la solde de Pandora et Dame de compagnie de la Reine.

Fan'sClub ♫:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkabysspandora.forumchti.net
Daphné Revival
Reine de Réveil
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 17/02/2013
Age : 23
Localisation : Au Palais ♥

MessageSujet: Re: La naissance d'une Reine - Daphné Revival   Mer 20 Fév - 2:32

    Merci bien très chère ! ♥
    Je compte m'appliquer alors je met un peu de temps pour mettre mes idées en place et tout, mais j'arriverai à terminer ma fiche.

    Parole d'une Couronnée 8D (ou presque...)


Dernière édition par Daphné Revival le Lun 25 Fév - 9:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daphné Revival
Reine de Réveil
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 17/02/2013
Age : 23
Localisation : Au Palais ♥

MessageSujet: Re: La naissance d'une Reine - Daphné Revival   Lun 25 Fév - 9:37

    Mode RP test Now ♥



♥ merci à Rowan pour ce merveilleux kit ♥
Letter:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daphné Revival
Reine de Réveil
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 17/02/2013
Age : 23
Localisation : Au Palais ♥

MessageSujet: Re: La naissance d'une Reine - Daphné Revival   Jeu 28 Fév - 5:16

Fiche officiellement terminée ♥



♥ merci à Rowan pour ce merveilleux kit ♥
Letter:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélody Barma
Lunatic Charm ♥ Barma's Duchess
avatar
Messages : 1081
Date d'inscription : 19/09/2011
Age : 23
Localisation : Près de mes enfants et de mon Mari, ou à Pandora, dans les rues, Bref je vagabonde.

MessageSujet: Re: La naissance d'une Reine - Daphné Revival   Jeu 28 Fév - 7:09

Ma Reine, tout est divinement bien raconter *^* Je suis fan :3
Surtout de l'histoire tu as repris TOUT les points important et tout cela avec une pointe d'humour !

Pour le RP-test qui te faisait peur, personne hormis moi ne savais ce que je peux attendre d'un tel perso x3

Mais la façon d'être de Daph est juste sublime tu la joue très bien.

Donc sauf si un membre du staff à quelque chose à en redire :


Bon RP~
Vous êtes validé dans la Royauté.



PS : Daph est un perso de l'intrigue 2, de ce fait les RP que tu fera se passerons avant le dit bal. Ne l'oublie pas.


Dc's d'Edward Watson
Je papote en #99cc33
Femme de Rufus Barma et Maman de Shéhérazade et Shayaan Barma
Contractante à la solde de Pandora et Dame de compagnie de la Reine.

Fan'sClub ♫:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkabysspandora.forumchti.net
Daphné Revival
Reine de Réveil
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 17/02/2013
Age : 23
Localisation : Au Palais ♥

MessageSujet: Re: La naissance d'une Reine - Daphné Revival   Jeu 28 Fév - 7:14

    Pas de souci et merci beaucoup, je suis trop heureuse ♥
    Contente aussi que ça t'ai plu ♥



♥ merci à Rowan pour ce merveilleux kit ♥
Letter:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daphné Revival
Reine de Réveil
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 17/02/2013
Age : 23
Localisation : Au Palais ♥

MessageSujet: Re: La naissance d'une Reine - Daphné Revival   Sam 25 Mai - 16:29

    J'ai corrigé mes fautes d'orthographe grâce à Ada ♥ Merci beaucoup (désolée pour ces fautes, j'aurai pu en éviter beaucoup si je m'étais relue ><)

    Bisous bisous ♥



♥ merci à Rowan pour ce merveilleux kit ♥
Letter:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La naissance d'une Reine - Daphné Revival   

Revenir en haut Aller en bas
 

La naissance d'une Reine - Daphné Revival

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» «La Reine Nègre» Victor-Lévy Beaulieu s'explique
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» La Reine du Rock se présente !
» Un petit mot sur la reine...Haitienne du Canada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts RPG, Eternal Desire :: Présentations Validées :: Royauté et Mages-